AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Araignée du matin, chagrin... [Sukeyo Tamada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sukeyo Tamada

avatar

Infirmière Scolaire
Messages : 10
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 22
Localisation : Infirmerie

Lun 21 Aoû - 22:29


Sukeyo Tamada



Nom : Tamada
Prénom : Sukeyo
Genre : Femme
Âge : 24 ans
Espèce : Yôkai, Tsuchigumo (araignée)
Nationalité : Japonaise
Orientation : Peu importe
Occupation : Infirmière scolaire
Lieu de vie : Dortoirs

Caractère


Sukeyo à cet intarissable désir de plaire, d'être désirable. Bien qu'elle ne se mets pas constamment en avant et ne cours pas après les garçons, chacun de ses gestes est calculé pour être sensuel, gracieux. Manipulatrice, elle sait trouver ce qui est le plus susceptible de faire céder sa proie.
Mais en vérité, elle n'est jamais allée jusqu'à la chambre. Dès qu'elle est suffisamment désirée, elle change de cible, laissant sa dernière conquête derrière elle. Elle n'est pas dégoûtée par le sexe, mais ça ne l’intéresse pas vraiment.
De nature, elle est hautaine et froide. Mais en présence d'un malade, cela change totalement.
Sukeyo a un "amour" pour la faiblesse. Elle même ne sait pas vraiment d'où cela vient, mais elle ne peut pas s'empêcher de prendre soin des gens qui en ont besoin. Elle est presque fascinée par leur douleur, et tente de les guérir, de les bichonner.

Physique


Sukeyo, sous sa forme humaine, est une femme grande, près du mètre soixante-quinze, mince et athlétique. Elle a également des formes avantageuse, qu'elle ne se retient pas de mettre en avant. Elle a de long cheveux argentés, qu'elle attache souvent en deux tresses de chaque côté de sa tête. Ses yeux en amande sont écarlates et bordés de longs cils.
Sukeyo a un physique parfait, et en est consciente, l'utilisant souvent à son avantage pour obtenir ce qu'elle veut.
Elle trouve également que sa forme animale est sublime, bien que peu de personnes doivent partager cet avis.
Elle a en revanche une très mauvaise vue, et porte en permanence une paire de lunettes rectangulaires.
Elle porte souvent des vêtements moulants noirs, quand elle ne porte pas de blouse médicale.
Sukeyo a une démarche et une intonation assurée, un regard hautain; mais elle change du tout au tout avec ses patients, qu'elle soigne avec beaucoup d'attention.

Histoire


J'inspire profondément. L'air frais emplit mes poumons, m'innondant d'une énergie nouvelle. Pour la première fois, j'ai froid.
Les derniers rayons du soleil d'août percent à travers les nuages. Les ombres des arbres s'étendent, recouvrant la pleine d'un épais voile noir.
Le ciel rouge se reflète dans l'eau, sur la pierre, partout. J'ai enfin l'impression de vivre.
Je marche, puis je cours, je saute jusqu'au point d'eau. Je veux me voir.
Dès maintenant, quoi qu'on en dise, je suis belle.


Le principal usage de la soie des Aranae est la fabrication de cocon. Les petits sont protégés, nourris, et bien gardés par leur mère dans leur filet de soie. En tout cas, c'était le cas de Sukeyo et de sa fratrie.
Les images précédant sa naissance étaient toujours très nette dans sa tête. Elle se débattait pour percer son enveloppe protectrice, voulant sortir vers la lumière. À quoi ressemblait-elle ? Quel serait son destin ? Les gens qui l'attendaient ?

Elle est sortie parmi les derniers. Ses frères est sœurs se débattaient déjà pour manger. Dehors, la neige, le vide, la mort. C'est la première chose qu'elle a apprise.
Le seul endroit en sécurité, c'était la grotte où elle avait éclos.

La nourriture se faisait de plus en plus rare. Les insectes présents dans la grotte se faisaient de moins en moins nombreux, aussi notre jeune araignée perdit une centaine de frère et sœurs. Les plus petits mourraient de faim, les plus faibles se faisaient manger par les plus grands.
Sukeyo était définitivement la meilleure de sa fratrie. Plus grande, plus belle, plus noire. Ses yeux rouges ne manquaient aucune proie, elle trouvait donc toujours de quoi survivre, et par conséquent, de quoi grandir.

A la fin de l'hiver, ils n'étaient plus qu'une dizaine dans la grotte. La neige avait fondu, les expéditions en extérieur pouvaient donc commencer. La moitié d'entre eux sorti en reconnaissance, aucun ne revint. Mais une à une, les araignées restantes durent quitter la grotte pour trouver à manger. Sukeyo hérita de la grotte, attachée à cet endroit, et afin de pouvoir continuer à manger, installa des pièges les plus sophistiqués les uns que les autres.
Il n'y avait pas à dire, c'était la meilleure chasseresse.

Un jour d'été, plusieurs mois plus tard, un groupe de jeunes adultes vinrent s'installer devant la grotte. Sukeyo apprit qu'ils étaient en train de faire ce qu'on appelle un "pique-nique". Maintenant que l'hiver s'en était allé, ils venaient profiter de cette plaine magnifique, et ce plusieurs fois par semaines.

Il y avait trois garçons, et deux filles. Ces dernières étaient très différentes.
La première était petite, de longs cheveux d'or, une peau lumineuse. Elle respirait la pureté, la lumière.
Son visage était parfaitement symétrique. De grand yeux bordés de longs cils, un nez fin légèrement pointu, une bouche pulpeuse, et les joues roses.
Une vrai poupée, au corps fin et frêle, comme un enfant. Elle était à la fois précieuse, et fragile.

L'autre en revanche, cachait son visage sous une épaisse frange noire. Ses cheveux étaient plus courts, et en bataille. Bien qu'elle dissimulait son visage, on pouvait nettement distinguer son nez, plus grand que celui de sa camarade, et sa bouche, bien trop grande pour être gracieuse.
Ses yeux étaient tombants et bridés, et sa frange rajoutait une ombre par dessus. Non, son visage n'était définitivement pas attirant.
En revanche, elle avait quelque chose que la petite blonde n'avait pas. Une assurance, un charisme.
Elle était grande, athlétique avec des formes généreuses et une voix grave. Elle insistait toujours pour faire les choses elle-même, et prenait soins des autres.
Elle était dure, et forte.

Les deux femmes semblaient-être très appréciées par leur camarades masculins, qui les couvraient de compliments. Chacune avait ses atouts, et chacune plaisait à sa manière.
Sukeyo les observait avec attention chaque jours, en se demandant si elle aussi, elle pourrait plaire à sa manière.
Un jour, elle décida de sortir de sa tanière, d'aller vers eux. Alors tout doucement, elle sorti de sa grotte et se dirigea vers le groupe.
Son regard croisa celui de la petite blonde. En les observant, elle avait vu qu'ils se prenaient dans les bras pour se saluer. Elle essaya donc de les imiter, levant ses pattes avant, et lui offrant son plus beau sourire.
La fille hurla. Bientôt, tous ses camarades la rejoignirent.
Sukeyo baissa les pattes, perdue, se demandant ce qu'elle avait fait de faux.
L'un des garçons, le plus beau selon elle, lui lança une pierre. Puis une autre. Puis du bois, du pain, tout ce qu'il y avait à sa portée.
L'araignée s'enfuit vers sa grotte, poursuivie par les cris et les insultes des enfants.
"Monstre ! Abomination ! Horreur !"
Humiliée, elle se réfugia dans la pénombre de sa grotte.

Ce jour là, Sukeyo décida que plus jamais elle ne se ferait traiter de la sorte, elle qui était si parfaite, si sophistiquée, la meilleure de son espèce !
Elle se focalisa sur les objets de sa haine et de sa jalousie.
Des sentiments qu'elle n'avait jamais ressentis.
Des sentiments humains.
Elle se concentra sur ce qu'elle trouvait beau chez ces femmes, et ce qu'elle n'aimait pas. Elle imagina un mélange parfait, une femme parfaite. Elle s’imagina elle, en tant qu'humaine. Elle avait vaguement entendu sa mère parler d'un pouvoir que son espèce avait, celui de devenir humaine à sa guise. Alors elle la pria très fort.

Et c'est là que la métamorphose eu lieu. Sukeyo devint une magnifique jeune femme, ne gardant de sa forme arachnéenne que le rouge de ses yeux, ainsi que sa mauvaise vue. Elle profita que les jeunes se baignaient pour voler leurs vêtements, et s'enfuit, loin.

Elle atteignit une ville. Au début, elle volait et tendait des pièges pour survivre. Un jour, alors qu'elle voyait une infirmière de rue soigner un patient, elle eu une sensation étrange. La même que quand elle était au chaud, dans son armure de soie.
Elle avait trouvé sa vocation.
Ainsi, elle approcha la jeune femme et lui proposa son aide. Les jours passaient, et elle continuait se travail. Elle était fascinée par les malades, s'en était presque malsain. Dès qu'elle devait s'occuper d'un souffrant, son tempérament hautain et narcissique naturel faisait place à la douceur et à la passion.

Un jour, elle entendit parler d'un établissement scolaire. Ils avaient besoin d'une infirmière, et elle était bien décidée à avoir ce poste. De plus, l'école se trouvait non loin de sa plaine natale.

C'est ainsi que Sukeyo, qui choisit par la suite le nom de Tamada, devint une infirmière de l'établissement Yakô Gakuen.

Elle avaint maintenant deux buts. Plaire, et soigner ses malades.





À propos...


Prénom / Pseudonyme : Nadreshka
Personnage de l'avatar : Peko Pekoyama, Danganronpa
Comment avez-vous trouver le forum : Via San Verius Academy
Autre : En fait, je suis arachnophobe.


Dernière édition par Sukeyo Tamada le Mar 29 Aoû - 23:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mizuki Kasukabe

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 21/03/2017

Mer 23 Aoû - 23:16

Eh donc te voilà ! Bienvenue !
(Eh, j'ai acheté un des jeux Danganronpa il y a peu. Pas encore joué cependant.)

Bon courage pour ta fiche. Moi aussi je suis arachnophobe alors reste loin de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sukeyo Tamada

avatar

Infirmière Scolaire
Messages : 10
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 22
Localisation : Infirmerie

Jeu 24 Aoû - 17:32

Ne t'inquiète pas, je ne compte pas venir trop près sous ma forme animale (ni sous forme humaine si cela t'embête !)

J'espère que tu vas aimer le jeu ! Peko est dans danganronpa 2, alors peut-être que tu ne la verras (malheureusement) pas.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mizuki Kasukabe

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 21/03/2017

Jeu 24 Aoû - 19:44

Mah, on risque de se voir souvent... Avec Mizuki qui vit en tapant plutôt qu'en parlant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sakuya Kasukabe

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 29/04/2017

Jeu 24 Aoû - 20:33

Coucou et bienvenue Chère Demoiselle !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mizuki Kasukabe

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 21/03/2017

Jeu 24 Aoû - 20:35

Saku arrête sinon elle va croire qu'elle a un ticket !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sukeyo Tamada

avatar

Infirmière Scolaire
Messages : 10
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 22
Localisation : Infirmerie

Mar 29 Aoû - 1:28

Bon, je crois que j'ai terminé.
Désolée si c'est long, je me suis un peu emportée...

EDIT : Merci, mais ne t'inquiète pas, j'ai bien compris que je n'avais pas de "tiquet" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sakuya Kasukabe

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 29/04/2017

Mer 30 Aoû - 0:05

Tout est bon ♥ Tu es validée ^^

Tu peux recenser ton avatar Ici ♥

Bon jeu ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Araignée du matin, chagrin... [Sukeyo Tamada]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'araignée
» Étoile du Matin, chagrin
» Bagu Kirima, une araignée au plafond...
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yakô Gakuen :: Administration :: Inscription Scolaire :: Inscriptions Archivées-