AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Au calme à la bibliothèque avec le chat [avec Tatsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Mizuki Kasukabe

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 21/03/2017

Jeu 28 Sep - 22:15

La vie d’un lycée est un éternel recommencement. On se lève, on va en cours, on rentre, on se couche, et ça recommence. Seulement j’ai un problème : les cours sont un supplice. Rien que le fait d’aller dans mon lycée me torture. Les autres me regardent de travail et je n’aime pas ça. Quand ils le font, je n’ai qu’une envie, leur faire ravaler leur regard. Mais je ne peux pas taper sur quelqu’un simplement parce qu’il m’a regardé.

C’est frustrant, terriblement. Je pourrais juste ne pas venir mais mon frère m’oblige à aller en cours, m’accompagnant sous étroite surveillance. Mais heureusement j’ai un endroit où je peux aller, à l’intérieur même de l’établissement scolaire. Un endroit où on me laisse tranquille. Un endroit où pendant les cours, il n’y a personne. Personne d’autre que le gardien des lieux.

Muni d’un pain au curry, paiement pour avoir le droit d’entrer dans mon have de paix, je me dirige vers la bibliothèque. Je n’y vais pas pour lire, même s’il y a des livres que même moi je pourrais lire avec intérêt, mais plus pour… Je ne sais pas trop.

« Tatsuki, c’est moi. »

Que je dis quand j’entre dans la bibliothèque. D’habitude on appelle les adulte par leur nom de famille avec un honorifique mais j’en ai rien à faire. Et puis je lui donne de la nourriture, j’ai bien le droit d’être plus familier, non ?

D’ailleurs je dépose le pain au curry sur le bureau à l’entrée de la bibliothèque puis m’installe à une table proche de là, m’y affalant comme pour dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tatsuki Sakae

avatar

Bibliothécaire
Messages : 34
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 22
Localisation : Bibliothèque. Quoi il faut bien que je fasse mon boulot!

Dim 8 Oct - 15:56

[justify]Dans le lieu de travail de Tatsuki, pendant les cours, tout était calme. Peut-être était-ce sa période préférée, juste la tranquillité, les livres et lui. Les plafonds haut et la grande fenêtre donnait un lieu symbolique, unique et d’un léger ton ancien qui faisait plaisir à voir. Peut-être était-ce un cliché des bibliothèques, mais il les aimait comme ça.

Composé de deux étages et plusieurs dédales, le plus impressionnant était peut-être le trou qui avait était créer au milieu du plafond, permettant de voir le deuxième étage. Dans les recoins les plus reculé où seul le bibliothécaire pouvait accéder, il y avait même une grande échelle coulissant le long des étagères.

Dans ces lieux, on pouvait respirer la plus grande quiétude, et les livres rendaient l’endroit insonorisé. Cependant, rien ne pouvait tromper les oreilles de Tatsuki et aussi, savait-il que nouveau arrivant avait pénétré ce lieu.

Aucune réponse, mais le silence de la bibliothèque. Le gardien des lieux avait pour l’habitude d’être discret, aussi s’avait-il se dissimuler quand il ne voulait pas être dérangé. D’un pas léger, le bibliothécaire se déplaça entre les rayonnages sans la moindre hésitation. Puis, arrivant à la porte d’entrée, il la ferma à clé ; il n’avait plus besoin de la garder ouverte maintenant que son hôte habituel était arrivé. Puis, il prit d’une main l’objet de la paie. Il observa une seconde le jeune homme assis, tourné dos à lui, visible entre deux étagères. Il ‘avança finalement vers la table où il était disposé sans un bruit, sans que le parquet ne fasse le moindre bruit sous ses pas.

Arrivant à sa hauteur, il glissa presque sensuellement sa main sur la table, la glissant jusqu’à ce qu’il atteigne une chaise à l’opposé du garçon. Il tira la chaise puis s’assit à sa façon dessus ; jambe repliée contre son corps, ses pieds nus se retrouvèrent agrippé au rebord de la chaise en bois, avec une attitude nonchalante. Tout en l’observant, il prit alors les premiers morses de son pain au curry, avec envie comme s’il n’avait pas mangé pendant plusieurs jours. Il avala puis eu une légère interruption pour lui glisser quelques mots.

-Alors qu’est-ce qui t’amène aujourd’hui ?


D’une main, il rabattit l’une de ses longues mèches de cheveux. Aujourd’hui encore, il portait un haut noir lui signant le corps, composé par dessus par une tunique pourpre ainsi qu’un pantalon noir moulant, un style reconnaissable de la période d'Edo.
Il reprit un morceau de pain.

-Soi-disant passant il est super bon ton pain au curry. T’en veux un morceau aussi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mizuki Kasukabe

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 21/03/2017

Dim 22 Oct - 19:35

Que mon interlocuteur, ami et vaguement protecteur ne me répond pas, ça ne m’inquiète pas. Je le sais discret, très discret. Aussi j’ai l’habitude de ne pas l’entendre me répondre ou même…

Après quelques temps presque couché sur la table, je redresse la tête. Je devrais être surprit de voir cet homme assit, vaguement assit pour dire vrai, sur une chaise en face de moi. Mais à force, j’en ai l’habitude. Si au début j’étais surprit, voire effrayé par sa discrétion, maintenant ce n’est plus le cas. S’il voulait me surprendre, il lui faudrait faire un boucan de tous les diables en se déplaçant.

« Ce qui m’amène… »

Je passe une main dans mes cheveux avec un soupire. La réponse est pourtant toute simple et il doit s’en douter.

« Les cours. Comme toujours. »

Bah oui, j’aime pas les cours. Quand je peux ne pas y assister, je me rends toujours ici si je suis obligé d’être dans l’établissement.

Il mange ce que je lui ai apporté avec ce qui semble être de l’appétit, m’en proposant.

« Nan merci. Mais j’savais que ça te plairait. »

Maintenant, plus que simplement ma tête, je me redresse totalement, m’asseyant correctement dans ma chaise, m’appuyant juste la tête sur la main dont le coude est resté sur la table, l’observant.

« Comment ça s’passe pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tatsuki Sakae

avatar

Bibliothécaire
Messages : 34
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 22
Localisation : Bibliothèque. Quoi il faut bien que je fasse mon boulot!

Dim 22 Oct - 21:38

À première vue, Tatsuki n’avait rien d’un bibliothécaire et encore moins à un employé de l’établissement. D’ailleurs, quand on le présentait aux nouveaux venus, ceux-ci croyaient toujours que c’était une blague ou alors que l’établissement avait engagé quelqu’un de fortement incompétent. Certain persistait à le croire… Mais dans l’ombre, il se cache quelqu’un de passionné, cultivé, sophistiqué et actif. Un côté de sa personnalité qui restait dans l’ombre. C’était comme son incroyable capacité à s’éclipser et sa discrétion hors norme. Un côté dissimulé que peu de monde avait la chance de voir.

Il garda ses yeux levés sur le jeune. L’homme ne fut aucunement étonné de la réponse de l’élève. Il l’avait déjà anticipé depuis longtemps. Mais c’était comme une façon d’engager la conversation. Puis, il rabaissa son intention sur le délicieux repas qu’on lui avait apporté. Il était vrai qu’il préférait le sucré mais il lui fallait manger de temps en temps du sallé, ça ne lui ferait pas du mal.

Mizuki se redresse complétement, Tatsuki continue de manger avec frénésie. La question que lui pose le jeune garçon le fait s’arrêter un instant dans sa plaisante dégustation.

-Ça se passe… Des jours sont plus longs et plus douloureux que d’autre.

Le gardien des lieux lance étonnamment ce qui semble être un léger soupire. Cependant, il semble le dissimuler en continuant de manger ou plutôt en terminant de manger. Le regard dans le vague, il observe le haut des étagères, quelque peu pensif. Personne ne le connaît vraiment. Il est tel un fantôme errant dans ses lieux. Ces lieux sont en quelque sorte ça maison.

Il avale le dernier morceau, incline la tête en signe de respect.

-Merci pour ce repas.

Lentement, il déplie l’une de ses jambes, rejoignant le sol, tandis que l’autre reste dans la même position. L’homme on longs cheveux s’étirent lentement, de tout son long faisant vraisemblablement penser à un chat paresseux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mizuki Kasukabe

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 21/03/2017

Jeu 23 Nov - 20:39

Je sais que certains pourraient croire que Tatsuki n’est pas digne de son métier, ou du moins n’a certainement pas l’air d’un bibliothécaire, mais pour moi ça est égal. Il est celui qui s’occupe de la bibliothèque, peu importe qu’il ait la tête du métier ou pas, il reste le bibliothécaire. Pour moi c’est aussi simple que ça.

« Ouais j’te comprends. »

Niveau jours longs et douloureux, je connais. J’ai donné plus que nécessaire et j’espère ne pas en avoir beaucoup plus.

« J’espère que ça ira mieux pour toi. »

Si j’peux faire quelque chose pour lui, j’le ferais. Il est toujours sympa avec moi. Mais je le demande pas parce que… Ben c’est pas mon genre. Et je pense qu’il le sait mais qu’il sait aussi que je ferais ce que je peux pour lui.

« Je t’apporterais autre chose la prochaine fois. Hésite pas à demander. »

Parce que ouais, s’il aime ce que je lui apporte, je sais pas toujours quoi lui prendre. C’est dur de choisir. Presque pire que de choisir un cadeau pour mon frère.

En voyant le bibliothécaire, je peux pas m’empêcher de penser à un chat. Pour peu j’aurais envie de lui donner des croquettes et du lait.

« Pourquoi tu ressembles tant à un chat ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tatsuki Sakae

avatar

Bibliothécaire
Messages : 34
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 22
Localisation : Bibliothèque. Quoi il faut bien que je fasse mon boulot!

Dim 26 Nov - 21:40

Mizuki est un gentil garçon. Tatsuki le sait, il sait reconnaître les bonnes personnes. Et lui s’est une bonne personne malgré son renfermement. Mais le Yokai sait mieux que quiconque que la vie ne leur offre pas toujours tout ce qu’ils souhaiteraient.

-Qu’importe ce que tu m’apporteras… Ta présence me fait plaisir, que se soit avec ou sans nourriture.

Répondit-il avec un léger mouvement de la main. Il ne faisait pas incroyablement beau aujourd’hui, plutôt un temps de chien, un temps où les chats restait au chaud et au sec si possible. À présent, il avait un endroit où se réfugier et c’était ici. Il en avait eu un autre par le passé, il aurait aimé passer plus de temps avec cette autre personne, dans leur propre maison.

La bibliothèque était calme et il était possible d’entendre la pluie s’abattre sur les carreaux. Cela prodiguait un sentiment de bien-être, presque chaleureux. Puis, soudainement, il se figea à la question du jeune garçon. Un chat… Un instant, ses yeux semblèrent luire d'une lueur étrange, un côté menaçant et un côté à la fois doux. Et pendant quelques secondes, ses pupilles semblèrent se rétracter pour ne former qu'une petite fente. Dans ses yeux luisait comme le crépitement d'un doux feu.

-Et a ton avis, pourquoi je leur ressemble ?

Son expression n'avait jamais été aussi sérieuse qu’à ce moment précis. Jamais il n'avait fait preuve d'un calme aussi profond. Au fond de lui, il avait comme une lueur d'espoir, de peur et de mélancolie. Il savait sa nature, il savait que les humains détestaient sa nature, ça nature à dévorer les hommes et les femmes à l'agonie. Il savait aussi quand étant dans ces lieux, ça nature de Yokai devait rester secret. Et ce garçon, ce garçon, lui, il touchait du bout des doigts la vérité qui l'entourait.

L’ambiance semblait s’être fait plus pesante, voir plus mystique, comme si la bibliothèque avait changé du tout au tout pour dévoiler une deuxième face du miroir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 
Au calme à la bibliothèque avec le chat [avec Tatsuki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pacte avec un chat
» Veux-tu jouer à chat avec moi ? [Pv. Aurora Azulis]
» Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]
» L'amitié c'est comme un oiseau, avec le temps c'est de plus en plus beau. [PV: Nuit d'Azur]
» Lorsqu'un chat errant crée des liens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yakô Gakuen :: Yakô Gakuen :: Rez-de-Chaussée-